Mon entraineur est une ordure !

Pour résumer l’histoire, un footballeur français, du nom de Serge Aurier, avait préparé en toute tranquillité une interview live sur la plateforme Périscope. Toujours en tranquillité, l’un de ses fans lui demande ce qu’il pense de son entraineur, Laurent Blanc.

« C’est une fiotte… »

Gros blanc dans la salle. Puis le scandale, car la citation est relayée massivement sur les réseaux sociaux. Serge Aurier n’y comprend rien…

J’avais fait un article sur l’expansion monstre des réseaux sociaux il y a quelques temps. Mais je n’avais pas parlé des scandales médiatiques qui émanent des réseaux sociaux et des satyres qu’il peut y avoir sur ces mêmes plateformes.

De mèche avec l’évolution des technologies, le journal et l’information papier se raréfie de plus en plus au fur et à mesure du temps qui passe. Les médias papier s’adaptent tant bien que mal. Mais certaines fois, un scandale ayant débuté sur les réseaux sociaux peut faire la une des journaux. Exemple justement avec ce joueur de football, qui a provoqué un tollé non pas chez ses collègues, mais vis-à-vis de la planète football ! Et cette affaire a jasé sur Internet !

De nos jours, les personnes cultes doivent faire encore plus attention à ce qu’elles doivent dire car, étant plus ou moins actives sur les réseaux sociaux, elles savent qu’elles sont suivies (scrutées, surveillées) par des millions de « fans ». Et un lapsus ou un quiproquo verbal peut partir très vite en dérision extrême.

D’un autre côté, certains en profitent pour régler leurs comptes sur les réseaux sociaux. On ne parle pas vraiment de lancer d’insultes ici, mais plutôt de punchlines qui font renverser la vapeur. Et je connais bien un compte qui est expert dans le domaine : le compte Twitter de la SNCF (chemins de fer français) et ses cheminots (avec lesquels je twitte). Voyez-vous par vous-même.

rerc_sncf sncf_2

Dans un autre contexte maintenant, la campagne de Trump. Avant que la vérité se sache, Adele avait été injustement pris à partie lorsque l’insolent candidat avait diffusé sa dernière chanson sans son accord dans un de mes meetings. La vérité a dû éclater sur les réseaux sociaux là encore.

Enfin, les réseaux sociaux ne servent pas non plus à discuter, mais à ouvrir aussi sa créativité. Je ne parle pas ici de DeviantArt ou de Behance, mais plutôt d’Instagram, sur lequel plusieurs concours photos ont déjà été lancés. Ainsi, l’évolution des réseaux sociaux n’a pas encore fini d’évoluer ! Peut-on dire qu’un jour, nos relations se feront obligatoirement par écrans interposés ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s