Tu ne joueras point avec des Hot Wheels, ma fille.

Durant mon enfance, mes parents ne m’ont pas imposé de jouer avec des objets « spécifiquement » pour les filles. Est-ce que ça a fait de moi une personne transgenre ? Non. J’assume entièrement le fait d’être une femme et de ne pas aimer les poupées. Ça fait réagir ? Attendez un peu de voir comment les médias entretiennent la perversion du sexisme…

Déjà, lorsqu’il y a des publicités, les hommes et les femmes sont cantonnées dans leurs rôles. Tandis que l’homme est plutôt bien représenté, la femme est représentée plutôt telle une nunuche avide des derniers produits qui ont son intérêt… Malgré les publicités plus ou moins sophistiquées. Cette publicité m’a horripilé non pas par la présentation du produit mais surtout par le comportement de l’actrice et ses paroles.

Je n’ai malheureusement pas trouvé la version française de cette publicité, que j’ai vu maintes fois sur ma tablette en regardant des vidéos sur Youtube. Dans la version française, une phrase m’a horripilé : « Je donnerais mon cœur à Dieu ». Pourquoi tant insister sur le fait religieux juste pour mettre en avant un fond de teint ? Vous comprenez qu’on utilise maintenant des contextes complètement hors sujet pour (fortement) suggérer un produit aux femmes !

Récemment, j’ai vu aussi un article relatant les goodies du dernier Star Wars. Une certaine polémique est apparue à propos des choix de la nouvelle maison-mère, Disney :

http://www.challenges.fr/high-tech/20160126.CHA4349/star-wars-disney-epingle-sur-les-reseaux-sociaux-pour-sexisme.html

J’ai été un peu choquée de la décision d’une telle société. Un mammouth dans l’industrie audiovisuelle, dont les productions sont destinées aux jeunes voire aux très jeunes, c’est tout bonnement inacceptable. C’est renvoyer une conscience sexiste. Paradoxal par rapport à ce qu’ils diffusent sur les écrans, non ?

 « Les garçons ne doivent pas jouer avec des poupées…. ou des figurines représentant des filles ! »

Aujourd’hui, le monde prend conscience du sexisme, essaie de l’éradiquer à coups de réformes paritaires. Cependant lorsque le sexisme est médiatique, il passe bien plus inaperçu. Alors, malgré l’effort de certaines productions audiovisuelles, pourra-t-on neutraliser les sexes un jour à l’écran ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s